Brèves

L'actu du mardi 28 avril 2020

Les effets du Covid-19 sur l’Assurance chômage

Les opinions contenues dans cet article ne reflètent pas la pensée de Mode d'Emploi, mais uniquement celle de l'auteur.

Publié le

La crise du Covid-19 plonge les comptes de l’Unedic dans le rouge

L’Unedic a publié sur son site une note précisant l’impact de la crise sanitaire du Covid-19 sur le régime d’Assurance chômage qu’elle estime à 1 milliard d’euros par semaine.

Plusieurs facteurs ont impacté de façon négative les comptes de l’Unedic :

  • L’augmentation du financement de l’activité partielle,  
  • L’augmentation des dépenses d’allocation, notamment via le prolongement des droits et le report de la réforme,
  • Les moindres rentrées d’argent liées à l’activité partielle, les arrêts maladie, le gel des embauches et le report du paiement des contributions et cotisations sociales.

Pour mémoire, la réforme de l’Assurance chômage dont la première partie est applicable depuis le 1er novembre 2019 permettait au régime d’Assurance chômage de faire jusqu’à 3 milliards d’économies en trois ans.

En savoir plus

Le nombre de salarié en chômage technique
Source : ASP-DGEFP-Dares – Extraction du SI APART 28 avril 2020.

Vous souhaitez répondre ?

Il est possible de faire parvenir à l'équipe une contribution sur ce sujet, notamment si vous êtes en désaccord.

C'est par ici : Contact

Recommandé pour vous

Dette de l’Assurance chômage : à qui la faute?

1 Avant-propos Nous sommes en 2018, la Loi « liberté de choisir son avenir professionnel » vient à peine d’être promulguée au Journal officiel que le Gouvernement demande aux partenaires sociaux de revoir les règles de l’Assurance chômage. Pour ce faire, il utilise un nouveau dispositif : la lettre de cadrage de la négociation. Cette lettre de cadrage […]

La délégation FO à la séance de négociation sur l'assurance chômage au siège du MEDEF à Paris, le 18 janvier 2018.

Télétravail : La guerre des tickets-restos

Télétravail : Le Tribunal de Nanterre considère que les tickets-repas sont réservés aux salariés qui se déplacent au bureau pour compenser le surcoût d’un repas pris en dehors de leur domicile en raison de leur activité professionnelle et lorsque leur temps de travail inclut une pause méridienne.

télétravail ticket resto